Archives de catégorie : Mode de vie

15 juillet 2018, un peuple et son équipe

Le 15 juillet 2018, l’équipe de France remporte sa deuxième coupe du monde après celle de leur ainée en 1998 contre la Croatie sur le score de 4-2. Cette date restera dans la mémoire collective : des millions français sortent dans les rues pour célèbrer leurs nouveaux champions du monde sur la plus belle avenue du monde, les Champs-Elysées alors noire de monde. La bande à Griezmann et Mbappé a fait chavirer tout le pays dans le bonheur et l’enthousiasme. Comment les français se sont-ils préparés à cet événement populaire ?

Une ferveur jamais vue à Montmartre

Continuer la lecture de 15 juillet 2018, un peuple et son équipe

Le Tourist Trophy, la course la plus dingue du monde !

Le Tourist Trophy est une compétition mondiale de moto créée en 1907 se disputant tous les ans. Elle se déroule pendant la première semaine du mois de juin sur l’ile de Man sur 60km avec 264 virages.

Elle est aussi la course la plus dangereuse du monde depuis 1911 avec 255 pilotes morts. En 2015 le pilote James Hiller atteint une vitesse record de 331 km/h avec la Kawasaki h2r. En 2018, le tour le plus rapide a été fait en 16 min et 41s avec une vitesse moyenne de 217 km/h. La personne la plus titrée de cette course est Joey Dunlop avec 26 victoires.

Continuer la lecture de Le Tourist Trophy, la course la plus dingue du monde !

Youtubeur, métier de rêve ou nouvelle alinéation des temps modernes ?

Youtubeur/youtubeuse, c’est bien un métier, mais peut-être pas le meilleur. Le métier de youtubeur est compliqué, mais aussi facile à la fois. C’est compliqué car c’est quand même beaucoup de travail. Squeezi est un exemple de youtubeur, comique et gamer, qui a réussi à transformer sa passion (youtube donc) en métier. Pour ça, il doit poster plusieurs vidéos par semaines avec plusieurs thèmes différents et intéressants pour que ses abonnés ne se lassent pas. Il fait environ 300 000 vues et gagne un salaire mensuel de 45 000 euros. Il faut avoir énormément d’inspiration pour être aimé des personnes et avoir beaucoup de vues, sans quoi vous ne pouvez pas être rémunéré et donc ce n’est plus un métier.

C’est devenu à la mode de faire des vidéos réponses aux commentaires méchants

Continuer la lecture de Youtubeur, métier de rêve ou nouvelle alinéation des temps modernes ?

Soyez fières de vos cheveux afro !

Les cheveux afro sont certes volumineux et denses, mais ce sont les plus fins de tous. Lorsque nous sommes nés avec des cheveux afro (crépus, curly…), nous devons vivre avec. Certaines font des défrisages plus faciles à coiffer ou seulement parce qu’elles préfèrent quand leurs cheveux sont lisses.

Trop de remarques désobligeantes, de sobriquets. Le plus utilisé est « Tahiti Bob ».

Continuer la lecture de Soyez fières de vos cheveux afro !

La boxe anglaise comme une danse

Contrairement à d’autres disciplines, comme la boxe thaïlandaise ou encore le karaté, la boxe anglaise est limitée à l’usage des poings. Muni néanmoins de gants de protection, le boxeur anglais est limité à ne pas toucher son adversaire en dessous de la ceinture et derrière la tête. Vu comme cela, cette discipline apparaît comme ayant beaucoup de contraintes et surtout comme étant incomplète vis-à-vis des disciplines précitées. Mais la boxe anglaise reste tout de même un sport de combat où vivacité d’esprit, adresse, rapidité, réflexes et force doivent être cumulés pour Pouvoir être efficace en combat. En plus d’avoir une excellente condition physique, le boxeur anglais se doit d’être constamment en mobilité afin de pouvoir trouver les failles de sa défense et ainsi pénétrer sa garde. Il combat avec ses poings certes, mais surtout avec sa tête !

La force d’un coup ne provient pas des bras mais des jambes

Continuer la lecture de La boxe anglaise comme une danse

Fortnite, un jeu en mode « battle royale »

Fortnite est un jeu vidéo de survie et de construction en coopération développé par People Can Fly et Epic Games. Créé en 2017, Fornite est un jeu qui se démarque des autres Battle royale présents sur le marché des jeux vidéo avec des graphismes enfantins. Mais ce qui a fait son énorme succès, c’est qu’il est gratuit sur toutes les plateformes de téléchargement de jeux vidéo (PlayStation, Xbox et pc).

Des grands noms du jeu vidéo participent aux tournois pros

Continuer la lecture de Fortnite, un jeu en mode « battle royale »

Etudiant et membre d’une section de combat de l’armée. Témoignage.

L’armée de terre permet à tous citoyen de s’engager dans la réserve opérationnelle et ainsi de mener une vie militaire en parallèle des études ou du travail. Il y a deux démarches possibles pour le recrutement. Se rendre au Centre Information et de Recrutement des Forces Armées (C.I.R.F.A) le plus proche et ouvrir un dossier de recrutement réserve ou contacter le régiment concerné par une lettre de motivation et un CV.

Tous les jeunes réservistes débutent leur carrière par la Formation Militaire Initiale du Réserviste (F.M.I.R). Une formation inculquant les valeurs militaires, la vie en régiment, l’aguerrissement et le métier de soldat. Une fois intégré dans sa Compagnie, le réserviste est convoqué ponctuellement pour des entraînements opérationnels, des gardes régimentaires et il se déploie, en section ou en compagnie, en Opération Sentinelle sur tout le territoire français.

Continuer la lecture de Etudiant et membre d’une section de combat de l’armée. Témoignage.

Foot : ce n’est pas normal de payer des joueurs autant !

Dans le football, certains joueurs sont payés dans dizaines de millions d’Euros par an. En apparence, cela semble justifier car c’est un investissement et qui sera rentabilisé, comme le cas de Neymar qui a été acheté par le Paris Saint-Germain 220 000 000 €.  Une somme démesurée, mais il est aussi payé pour ses performances sur le terrain.

Mais ce n’est quand même pas normal de payer des joueurs autant, juste pour jouer au foot sur un terrain. Ce n’est pas normal par rapport à « un métier normal » qui est beaucoup moins bien payé ! Les employés aussi travaillent beaucoup plus par semaine, du lundi au vendredi. En plus, les joueurs de foot ne gagnent pas que leur salaire, ils gagnent l’argent des publicités qu’ils font. Par exemple, Cristiano Ronaldo passe beaucoup à la télé et il est aussi sur la pochette Fifa 18. C’est trop !

Théo – Première commerce

Article publié dans PPL Actus numéro 5, décembre 2017.

Photo : Cristiano Ronalado. Wikimedia Commons.

Un Z qui veut dire… Zaïrois

Les Zaïrois, maintenant appelés les Congolais, habitent la RDC (République démocratique du Congo). La RDC, contrairement à d’autres pays africains, se fait connaître de plus en plus dans le monde par sa culture, Côté musique et rumba, on a Papa Wemba, Fally, Fabregas et sa chanson Ya mado, mais aussi Maitre GIMS ! Notre langue, le lingala, est parlée dans le monde par des Blancs, des Arabes, des Chinois… Et on a bien sûr la sape !

Les Z avec la sape

Continuer la lecture de Un Z qui veut dire… Zaïrois

Qu’est-ce que ça vous apporte d’avoir des chaussures à 500 euros ?

Depuis toujours, la plupart des personnes se suivent vestimentairement et, dès fois, mentalement. Ce n’est parce qu’une personne achète une veste à 300 euros qu’il faut faire la même chose car, au final, ce sont les parents qui travaillent pour payer les affaires à leurs enfants. Mais, au fond de vous, qu’est-ce que ça vous apporte d’avoir une paire de chaussures Balenciaga à 500 euros ? Ça vous rend heureux ? Intelligent ? Meilleur ? Non, ça ne change rien à votre vie à part être comme tous les autres qui suivent la société.

Et, toi, tu préfères suivre les autres ou être toi-même ?

Continuer la lecture de Qu’est-ce que ça vous apporte d’avoir des chaussures à 500 euros ?

Toi, l’élève invisible, infréquentable, exclu, je t’aime !

T’es-tu déjà posé la question si cet élève qui est toujours à part va bien et la raison pour laquelle il n’ose pas se mélanger avec les autres ? Peut-être que ce n’est pas seulement lui le problème, mais tout simplement les normes sociales qui indiquent que les gens doivent se mélanger et fréquenter seulement leurs semblables socialement et financièrement proches. Tout ceci est aberrant mais malheureusement c’est une triste vérité qui est loin d’être finie et qui persiste toujours. Dans notre société, nous avons peur de la différence car nous avons peur du nouveau et de sortir de notre nid de confort.

Personne ne veut l’approcher par peur de se faire rejeter à son tour

Continuer la lecture de Toi, l’élève invisible, infréquentable, exclu, je t’aime !

Mettre une jupe ne veut pas dire être une salope !

Chaque fille a son style vestimentaire. Il y en a qui aiment mettre des pantalons, des survets’ et d’autres qui aiment porter des robes, des jupes longues ou courtes, selon les goûts de chacune.

Les garçons ont tendance à penser que les filles qui portent des mini jupes sont des grosses putes. En effet, si elles sont dans la vulgarité, elles seront jugées comme des prostituées ou même des escortes. Mais toutes les filles ne sont pas dans ce but-là ! Elles mettent des jupes parce qu’elles aiment tout simplement en porter. Donc non les filles qui portent des jupes ne sont pas des timps !

Ano – Terminale Accueil

Article publié dans PPL Actus numéro 5, décembre 2017.

Photo : torange_biz

Nous n’avons pas choisi d’être Noires mais nous avons cette chance !

Il y a plusieurs années, on dénigrait le physique de la femme noire. Si nos lèvres n’étaient pas trop pulpeuses, c’était des fesses trop bombées, la peau noire ou encore nos cheveux. Ces personnes avaient toujours quelque chose de péjoratif à dire à propos des femmes noires.

Maintenant, les jeunes filles « caucasiennes » font tout pour nous ressembler. Pour cela, elle passe soit par la chirurgie, soit par le sport. Les jeunes filles aux cheveux raides veulent avoir des curly (voirci-dessous). Le comble, c’est qu’elles nous volent nos hommes ! Le plus dur dans tout ça, ce sont les hommes noirs qui parfois nous dénigrent ou qui nous laissent pour une blanche neige parce que soi-disant, ils ont besoins de douceur et que la femme noire serait sauvage…

Nous sommes fières de nos origines, nous sommes fières d’être Noires, nous sommes fières de nos cheveux crépus,

Continuer la lecture de Nous n’avons pas choisi d’être Noires mais nous avons cette chance !

Rien que le sexe, la drogue et la mode pour la jeunesse de lycée pro ?

En 2016, la jeunesse, c’est les soirées, la drogue, le sexe, la mode. Les jeunes ne veulent plus penser à leur avenir, ni aux études. Après le bac pro, go en entreprise ! Ils ne veulent pas gagner grand chose. Quand, plus ou moins, ils gagnent 1600 euros, pour eux, c’est le top. A ce rythme, dans dix ans, il n’y aura plus de docteurs ou d’ingénieurs. Il y aura des femmes de ménage, des électriciens, des mécaniciens. Certains vont en pro pour finir le plus vite possible l’école.

Penser à un futur, c’est mieux !

Mais, d’autres, j’en fais partie, on est là parce qu’on a choisi un métier qu’on aime. Vouloir rester jeune, c’est bien, mais on n’y reste pas longtemps, jeune. Alors, quand votre corps grandit, mais pas votre cerveau, c’est seulement grandir en restant bébé. Le sexe, la drogue, la mode, certes ! Mais, il faudrait penser à sortir de la jeunesse. Penser à un futur, c’est mieux !

Ordavia, Seconde accueil

Article paru dans PPL Actus numéro 2, mai/juin 2016.

Photo d’illustration : PxHere – Ricardo Medeiros

J’étais à la fashion week 2016

J’ai assisté à la fashion week 2016 lors de mon stage au musée des arts décoratifs au 107 rue de Rivoli. Au musée, la nef est louable. Donc les grandes marques de luxe comme Berluti louent l’espace, installent leur podium, les loges et font venir des mannequins du monde entier. J’ai assisté au défilé du grand créateur Alexandre Vauthier et de la marque turque Dice Kayek.

J’ai vu des vrais riches, ça change des personnes habillées en racaille

Continuer la lecture de J’étais à la fashion week 2016

Mon voile, ma fierté

Comme des milliers de femmes musulmanes en France, je porte le voile islamique. Ce bout de tissu qui est si petit mais qui cause de gros problèmes. Pour certains, une femme voilée et qui se couvre est une femme soumise ; mais ils ne savent pas de quoi ils parlent. Pour nous femmes musulmanes, il représente une énorme place dans notre vie quotidienne, c’est notre fierté, c’est ce qui nous démarque de la société. Souvent nous sommes critiquées sur nos tenues, sur notre religion, certains nous confondent avec les terroristes de DAESH ce qui conduit à des amalgames.

Les femmes ont le droit de se dénuder, alors pourquoi n’avons-nous pas le droit de nous couvrir le corps sans être mal vues ?

Continuer la lecture de Mon voile, ma fierté

Mon lycée, un lieu de rêve au milieu d’une meute de chiens indressables

Entre constat navrant et espoir, Mister K, élève de terminale, dresse un portrait sans concession du lycée professionnel Paul Painlevé de Courbvoie (92).

Le lycée est cet endroit où des gens se réunissent pour apprendre en vue d’obtenir un diplôme pour leur avenir. Cette définition ne s’applique pas à tous les gens du lycée plus précisément.

Trop de gens immatures

Nous avons réuni une meute de chiens indressables qui n’en font qu’à leur tête, qui ne sont là que pour s’amuser, voir leurs amis et emmerder les gens. Beaucoup de gens immatures sont dans mon lycée. Ils mettent la vie des enseignants et des élèves en danger pour satisfaire leurs petits besoins personnels ou amuser les moutons qui suivent leurs conneries.

Continuer la lecture de Mon lycée, un lieu de rêve au milieu d’une meute de chiens indressables

Lettre ouverte aux élèves qui foutent la m… en cours

Tous les jours, vous venez en cours juste pour perturber et empêcher les autres de travailler. Il y a ceux qui ont des objectifs et ceux qui ne savent pas vraiment ce qu’ils viennent foutre en cours. Rien en tête, ils ne pensent qu’à faire chier les profs et les autres élèves qui veulent travailler. Franchement, je vous assure, c’est trop triste de vous imaginer que, tous les jours, vous levez, vous vous préparez , vous prenez votre bus et une fois arrivée, vous ne faites rien au lycée. Vous venez juste pour perdre votre temps.!! Des bavardages qui ne cessent jamais.

Pensez à vos parents qui veulent votre réussite

Continuer la lecture de Lettre ouverte aux élèves qui foutent la m… en cours

Je suis une fille et je joue au foot en club

Alors, moi, c’est Tania, j’ai 17 ans, je joue au foot depuis que j’ai 4 ans. J’ai commencé à l’école de foot du Revest où je suis restée jusqu’à l’âge de 12 ans. Puis, mon deuxième club a été le Racing et aujourd’hui, je suis au Sporting Toulon Var. J’ai voulu jouer au foot parce que mon grand frère en faisait et j’aimais bien regarder les matchs à la télé. Et depuis toute petite, ça m’a plu.

« Trop de personnes pensent qu’on est automatiquement des garçons manqués ou des lesbiennes »

Continuer la lecture de Je suis une fille et je joue au foot en club

Tatouage et piercing : nos bons conseils !

Wesh, c’est nous les 1ère Gestion Adminsitration du lycée du Parc Saint-Jean à Toulon ! Le 13 février, dans le cadre de la quinzaine sur la santé, on a assisté à une intervention sur les tatouages et les piercings. Dangers à éviter et petites astuces, on vous dit tout !

Dès qu’on est arrivés, le mec de l’intervention nous attendait autour d’une table. Dessus il y avait des cartes avec différentes questions. Genre la première question que j’ai piochée, était « Lorsqu’on se fait comme tatouage une vague, que cela représente t-il ? ». Comme des hmar (des ânes), on a dit beh : « à la mer ». En fait, c’était tout simplement le signe de la liberté. Ce signe est l’ancêtre du signe de l’infini qui est à la mode zerma (genre) cette année.

Soleil : danger !

On a aussi eu des conseils par le mec et des trucs à ne pas faire comme se tatouer en été parce que le soleil peut provoquer sur le tatouage des sortes de bourrelés. Le tatouage peut aussi changer de couleur, comme le tatouage des vieux couleur vert bouteille. Si t’es trop tenté de t’faire un tatouage en été, zerma début juillet, il faudra bien le protéger, mettre des manches longues si tu le fais sur le bras. Et surtout mettre de la crème solaire à indice 50.

Attention au piercing autour de la bouche

Continuer la lecture de Tatouage et piercing : nos bons conseils !

Comment les créateurs de jeux vidéo nous rendent dépendants

Les jeux vidéo sont un moyen de divertissement, voire un passe-temps qui doit être utilisé à durée limitée, sinon cela peut générer des troubles sur la santé comme une fatigue nerveuse, de la sécheresse oculaire, ou un isolement. Selon les personnes, il peut y avoir un manque d’appétit ou une malnutrition (chips, pizzas) et des troubles du sommeil.

Continuer la lecture de Comment les créateurs de jeux vidéo nous rendent dépendants

Mon séjour à Dubaï, tout n’est que démesure !

Le samedi 18 février 2012, très tôt, j’ai décollé pour Abu Dhabi pour une croisière de rêve. Après 7 heures de vols, arrivée à l’aéroport, direction le bateau. Toute la semaine, il a fait une chaleur intenable (40 degrés à l’ombre). Le dernier jour, on accoste à DUBAÏ ! La ville est immense et le Burj Khalifa impressionnant. J’ai pris l’ascenseur le plus rapide du monde. La vue de la tour est phénoménale, on a même le vertige en regardant en bas. Ensuite, je suis allée dans l’un des centres commerciaux de la ville, The Dubai Mall avec ses 1 200 boutiques, son aquarium intérieur qui est l’un des plus grands du monde et une patinoire. C’est le centre commercial le plus grand du monde. Le « Palm Island » détient l’une des suites les plus chères du monde et un toboggan à eau qui plonge dans un bassin rempli de requins.

Agathe (seconde)

Article paru dans Bal’actu numéro 8, mars/avril 2013.

Photo Wikimedia Commons de Dubaï.

Marre des meufs qui font les bonhommes, marre des crasseuses !

Y’en a marre des meufs qui veulent faire les bonhommes et le pire, c’est qu’elles se croient fraîches ! Les mecs, ils ont leur langage et les filles le leur, c’est dur à comprendre ? Y’a des meufs dans la rue elles sont là en train de marcher, sauter, rigoler fort, habillées jogging casquette, Tn (*), et en train de rapper et cracher par terre et tsa… J’sais pas, respecte-toi, reste à ta place, parce-que si tu crois que, les gens, ils vont dire : « cette fille elle est fraîche », tu te trompes, hein ! Y’en a, elles parlent pire que les mecs, elles te sortent de ces insultes, même les mecs, ils ne parlent pas comme ça ! Enfin bref t’es une fille : restes en une (ndr : pour un avis contraire, lire ici) !

Continuer la lecture de Marre des meufs qui font les bonhommes, marre des crasseuses !

Les roses noires, un documentaire sur la lutte des filles pour trouver leur féminité

Les Roses noires, le film d’Hélène Milano, donne la parole aux filles des cités. Quand les codes des garçons s’imposent aux filles, celles-ci doivent alors déployer toutes les ruses pour se faire respecter et conquérir, au cours de l’adolescence, une féminité qui n’a rien d’évident. Des stratégies féminines qui ont suscité de très nombreuses réactions dont la plupart sont un rappel à l’ordre masculin (voir ici, ici et là) au grand dam de la représente d’une association féministe qui a souhaité assister à la projection.

Le lundi 11 février 2013, nous avons vu un documentaire qui parle des jeunes filles des quartiers. Elles prennent la parole dans ce film d’Hélène Milano intitulé Les roses noires. Elles habitent dans le sud de la France, en banlieue marseillaise, et dans la banlieue parisienne. Elles ont entre 13 et 18 ans.

Agir comme un garçon manqué pour échapper à la mauvaise réputation

Continuer la lecture de Les roses noires, un documentaire sur la lutte des filles pour trouver leur féminité

Génération de merde !

Cette nouvelle génération est une génération de merde car pratiquement personne ne se respecte ! La plupart des meufs deviennent des cybers, c’est-à dire quelle passent leur journée à Gare du Nord ou Châtelet qui sont des endroits mal réputés, à s’habiller et se maquiller de façon provocante : minijupe ou leggins, débardeur, talons (ça dépend) … La plupart portent des bottes.

Des mecs toujours en chien

Continuer la lecture de Génération de merde !

Adolescence : notre cerveau est inversé ! On adule le mal et on méprise le bon

L’adolescence est l’une des périodes fortes dans la vie d’un homme. Vue de l’intérieur, c’est la meilleure période. Mais pour les générations qui l’ont déjà passée et qui ne seront plus jamais jeunes, c’est la pire ! Surtout à notre époque où la jeunesse est excitée et incontrôlable.
Pour ma part, l’environnement joue beaucoup dans les orientations et hobbies des jeunes. L’adolescence, c’est la période où l’on est assez jeune pour jouer les inconscients mais déjà assez vieux pour être jugé comme responsable de nos actes.

En deux ans, tout a changé : tout le monde arrête l’école et traîne dans la rue

Continuer la lecture de Adolescence : notre cerveau est inversé ! On adule le mal et on méprise le bon

Demi-fond : entretien avec le meilleur cadet français, élève au LP Daniel Balavoine (92)

Ce jeune prodige tenait absolument à garder l’anonymat en se faisant appelé ici par « l’athlète qui sort de nulle part », en référence à sa progression fulgurante sur les pistes d’athlé de France, du Maroc et d’Afrique … et pour ne pas se taper l’affiche au lycée. Interview.

Bal’actu : Depuis combien de temps fais-tu de l’athlé ?
Cela fait ma troisième année que je fais de l’athlétisme après avoir été moyen en cadet 1. En cadet 2, c’est le sacre !

Quelles sont tes perfs ?
Meilleure performance française cadet 2012 sur le 1500m. A tout juste 16 ans, je suis le premier cadet de France à être descendu sous la barre des 4 minutes. Avec un record personnel de 3’54’’49, je suis le premier chez les cadets et je suis classé dans les 10 meilleurs de France chez les juniors. Demi-fondeur et crossman à la fois, j’ai réussi à m’imposer dans le monde de l’athlétisme très vite, surtout dans le monde du demi-fond.

Continuer la lecture de Demi-fond : entretien avec le meilleur cadet français, élève au LP Daniel Balavoine (92)

Allez les filles, encore un effort pour avoir de la personnalité !

Dans notre lycée, la plupart des filles qui aiment la mode s’habillent un peu toutes pareilles … Même bottes, même jeans, même doudoune, même sac à main et j’en passe !

Si le jean est un fringue, le leggin est un sous fringue

Pour certaines, ce n’est même plus un style mais une tenue provocante et vulgaire pour des lycéennes. Si le jean est un fringue, le leggin est un sous fringue. C’est juste un bout de tissu fin où l’on peut voir toute les formes de son corps. Mais où est passé le respect de soit même ? Quand est-il de la femme belle et douce ?

Tu vas mettre des talons de 6 étages pour aller au travail ?

Continuer la lecture de Allez les filles, encore un effort pour avoir de la personnalité !

Certaines, quand tu leur fais la bise, elles te maquillent gratos !

Leçon numéro 1 : savoir se maquiller

Aujourd’hui, on ne se maquille plus pour se plaire, mais pour se faire remarquer des autres personnes. Et, trop de meufs ne savent pas se maquiller. Y ’a des meufs qui se lèvent le matin, non pour d’abord déjeuner, mais pour se peindre la tronche en pot de peinture. Quand tu leur fais la bise, elles te maquillent gratos avec leur deux tonnes de maquillage. Certaines perdraient certainement deux kilos sans ça !

Leçon numéro 2 : savoir s’habiller

Continuer la lecture de Certaines, quand tu leur fais la bise, elles te maquillent gratos !

Eloge de la sieste au lycée : « J’ai dormi toute l’année, j’ai pris un abonnement ! »

Dormir en cours me permet de me concentrer davantage, de faire passer la fatigue et la faim, de me plonger dans mes soucis, de récupérer facilement et de me décrotter le nez. J’aime effectuer les contrôles parce que cela me permet de dormir plus ou moins longtemps selon la difficulté du travail. Quand ce n’est pas difficile, je me permets de dormir pendant au moins trente minutes.

Continuer la lecture de Eloge de la sieste au lycée : « J’ai dormi toute l’année, j’ai pris un abonnement ! »

Du ping-pong au tennis de table : une histoire riche en… rebondissements !

Le tennis de table a été inventé en Angleterre à la fin du XIXème siècle. Ce jeu était alors très prisée par la noblesse. A cette époque, cette discipline se pratiquait avec des balles en caoutchouc ou en liège, une planche qui servait de filet et avec une raquette en couverture rigide de livre. Le terme ping-pong caractérisait le son de la balle contre la raquette.

Un set en 21

Continuer la lecture de Du ping-pong au tennis de table : une histoire riche en… rebondissements !

Le taekwondo, entre force et esthétique

Tae : le pied ; kwon : le poing ; do : la voie. Taekwondo ! Dylan Baltar (seconde commerce) vient de participer au championnat de France. Il nous raconte son parcours.

Depuis l’âge de 8 ans, je pratique le taekwondo. J’aime ce sport car il me permet de me défouler et de me concentrer dans l’entraînement.
Pour pratiquer ce sport en compétition, il faut être dans une catégorie ou un poids précis déterminé par la Fédération. Dans ce sport, les régimes sont souvent présents pour arriver le jour de la compétition au poids demandé.

Continuer la lecture de Le taekwondo, entre force et esthétique

Dans l’arène du sport de combat ultime

Censuré par la télé et partiellement reconnu en 2008 par les autorités françaises, le MMA (Mixed Martial Arts) se développe en France. Très proche de Cheick Kongo, le meilleur combattant français, Jean-Alexandre Assef (terminale vente) pratique ce sport depuis 3 ans. Interview.

Bal’actu : Pourquoi as-tu choisi ce sport ?
J’ai choisi ce sport car, tout d’abord, je suis amoureux des sports de contact. Pendant mon enfance, j’étais hyperactif. Ce sport m’a permis de bien me défouler. Avant, j’avais fait un peu de boxe thaï, pendant un an et demi pour compléter mes performances. En thaï, on utilise les pieds et les poings et en ju-jitsu que j’ai fait aussi, on fait des prises au sol. Et, en MMA, tout est mélangé.

Continuer la lecture de Dans l’arène du sport de combat ultime

Stop aux photographies retouchées !

Les images des magazines féminins et la publicité nous présentent des femmes « parfaites » et irréelles. Les femmes y sont souvent décrites de manière stéréotypée. Et la circulation des images avec la mondialisation ne fait que renforcer cette façon de se conformer à cette « vraie femme ». Aussi, beaucoup perdent confiance en elle, parce que ce modèle est impossible à atteindre !

Et si l’on vous disait que les filles des magazines n’existent pas ?

Continuer la lecture de Stop aux photographies retouchées !

« Le chirurgien esthétique de Zahia Dehar a Programmé ma rhinoplastie »

A toutes celles qui ne piffent plus leur nez, ayez du flair pour choisir votre médecin ! Yasmine, 24 ans, raconte les différentes étapes de sa rhinoplastie pratiquée par le docteur Boufind à Bal’actu.

Bal’actu : Pourquoi avez-vous décidé de vous refaire le nez ?
Je voulais gommer mes imperfections, mon nez me gâchait la vie, j’étais vraiment complexée par mon gros nez.
Depuis quand avez-vous envisagé cette opération ?
Depuis environ l’âge de 14 ans, mais j’avais peur de la réaction de mon entourage …

Où êtes-vous fait opérer et combien cela a-t-il coûté ?
Je suis d’abord passée par plusieurs médecins, notamment le docteur Martin, chirurgien esthétique de Zahia qui a programmé mon opération dans la clinique BADR au Maroc. Cela m’a coûté 1200 €. Ce n’est pas le prix grand public. Étant donné que le chirurgien Docteur Boufind était un ami de la famille, j’ai donc pu profiter d’un prix d’ami.

Comment s’est passée votre opération ?
Très bien, j’avais un peu peur au début, mais tellement hâte de ne plus avoir ce complexe qui me gâchait la vie.

Combien de temps avez-vous mis pour vous rétablir ?
J’ai été opérée le 7 mars et aujourd’hui je ne suis toujours pas rétablie. Cela prend beaucoup de temps. Habitant à Reims, j’ai dû prendre un billet d’avion pour repartir au Maroc pour retirer les dernières plaques qui fixaient mon nez et pour faire un petit bilan post-opératoire.

Etes-vous satisfaite de votre nouveau nez ?
Oui, très satisfaite ! J’ai vraiment hâte de ne plus avoir d’hématomes pour pouvoir de nouveau vivre mais sans complexe cette fois !

Et votre entourage dans tout ça ?
J’avais surtout peur de la réaction de ma mère… Ne lui ayant pas dit que j’allais me faire opérer, elle a fait un malaise en me voyant rentrer avec mon gros pansement et mes bleus. Mais sinon, elle l’a bien prise. C’est même elle qui s’occupe de soigner mon nez maintenant (rire…).

Que conseillez-vous aux gens qui ont des complexes ?
Je ne leur dis pas de passer par la chirurgie. Si on peut éviter ça, c’est mieux. Mais si ça peut vous aider à mieux vivre pourquoi pas, non ? Mais avant de se lancer dans une opération, il faut consulter plusieurs médecins qui peuvent avoir des avis différents pour mieux comprendre l’opération qu’on envisage et les risques encourus, car ce n’est pas de tout repos et le rétablissement peut parfois être très long …

Interview réalisée par Corps masqué.

Article paru dans Bal’actu numéro 5, avril/mai 2012.

Photo rognée issue de Wikimedia Commons

Tu te sens swag mais t’as un style en carton !

La phrase à savoir, c’est que la mode se démode mais le style jamais. Mais qu’est-ce que la mode aujourd’hui ?

Chacun se dit à la mode ou se sent Swag dans sa peau dès qu’il a fait quelques tatouages, aux proportions incorrectes d’ailleurs, tout en ne comprenant même pas lui-même la portée de son geste. Quelle utilité de copier un tatouage d’une personne que tu as croisée ou que tu as vue à la TV ? Ça s’appelle tout simplement pomper les idées d’autrui. Et croyant affirmer ta personnalité, tu en montres surtout son absence.

Être en damier pour se tenir à carreau

Continuer la lecture de Tu te sens swag mais t’as un style en carton !

Je suis allé en stage en Porche Cayenne !

Mercredi 18 janvier 2012, centre commercial Quai des Marques à l’Île-Saint-Denis. Pour ne pas arriver en retard, j’ai dû garer ma Porche Cayenne sur une place handicapée du parking du centre commercial, toutes les autres places étaient prises. A 10 heures, le haut-parleur du centre s’est mis à crier « Le monsieur de la Porche immatriculé XXX est prié de déplacer son véhicule garé sur une place réservée aux handicapés ». J’ai alors demandé au responsable de la boutique où je faisais mon stage si je pouvais déplacer ma voiture. Mon responsable resta stupéfait. En sortant du magasin, tous les clients et les vendeurs me regardaient. Quand j’ai sorti la clé de la voiture, mon responsable avait les yeux ahuris et tous étaient bluffés.

Pour nous, jeunes, c’est mal vu des flics d’être au volant d’une Ferrari

Continuer la lecture de Je suis allé en stage en Porche Cayenne !

Horoscope 2012 : méfie-toi des gazelles !

Amour, Argent et Chance. Dounia, Garfiield et Isleyme disent ton avenir.

TAUREAU :
Argent : On est dans une société où Sarko dépasse les bornes, l’avenir est à lui, donc range tes cornes.
Amour : Non, toi n’y pense pas. C’est tout !
Chance : Fais attention ! On sait toi et moi que ta écrasé pas mal de merde.

SAGITAIRE :
Argent : C’est la merde, ta beau travailler, tu gagnes jamais assez d’argent pour te payer un loyer.
Amour : ça vient et ça part, mais au final sa te mène nulle part.
Chance : Oublie, les seuls chanceux sont les Stars, comme t’en seras jamais une … Garde le moral !

Continuer la lecture de Horoscope 2012 : méfie-toi des gazelles !

Kill, rox, Get the Fuck Out, OSEF, Cheater … tout l’univers du vocabulaire geek

Vous êtes néophytes ? En une leçon, Frédéric et Jordan (Lycée professionnel Daniel Balavoine/92) vous font entrer dans ce monde parallèle et sans pitié.

Un geek est un passionné d’électronique, d’informatique, d’univers fantastiques (comics, science fiction, etc.). Ils ont d’autres passions comme le jeu vidéo, le jeu de rôle ou la programmation informatique.

Un nolife est une personne qui consacre une très grande partie, si ce n’est l’exclusivité, de son temps à pratiquer sa passion. Cette addiction affecte ses relations sociales et sentimentales.

Attention : Le terme nolife n’est utilisé que pour désigner une personne souffrant d’une forte dépendance au jeux vidéo.

Maintenant que je vous ai bien expliqué la différence entre c’est deux types de personnes, on va passer à leur langage. Voici le petit lexique qui vous permettra de mieux comprendre certains mots lors de vos parties de jeux vidéo ou vos discussions sur le net.

On commence par les plus simple qu’on connaît tous.

BRB : Be Right Back : je reviens tout de suite.

Continuer la lecture de Kill, rox, Get the Fuck Out, OSEF, Cheater … tout l’univers du vocabulaire geek

Un ex-geek lâche sa console et se lâche pour Bal’actu !

76 demi-journées d’absence en un trimestre juste pour la console. Touhami (terminale vente) est allé à la rencontre de l’un des élèves geek du lycée professionnel Daniel Balavoine. Interview.

T’as combien de consoles ?

J’ai trois consoles de salon, une Play et deux Xbox Slim. Mais je joue plus souvent à la Play, c’est un mastodonte cette console. Sur ma Play j’avais une petite quinzaine de compte vu que j’hackais souvent les jeux. Mais là, je me suis réduit à quatre comptes pour la Play et un pour chaque Xbox.

Ça sert à quoi de flasher sa console ?

Ça permet d’avoir des jeux gratos (rire), je les ai baisés. Jeux gratos et j’ai hacké Call of pour avoir tous les équipements débloqués et des trucs qu’on ne peut pas avoir normalement.

Continuer la lecture de Un ex-geek lâche sa console et se lâche pour Bal’actu !

Championnat international à Paris : un événement exceptionnel. Reportage.

Les 28 et 29 octobre 2011 a eu lieu l’iddc, l’international double dutch championship à la halle Carpentier à Paris. Ce fut un événement exceptionnel. Pour cette troisième édition, nous avons eu le droit à la visite du ministre des sports David Douillet. Il a donné son accord pour l’agrément. Le double dutch est désormais reconnu comme un sport à part entière par le ministère. Je pense que c’est un plus pour notre fédération. On pourra accomplir beaucoup de choses. Revenons à l’événement. Cette année plusieurs nouvelles équipes avaient fait le déplacement : Portugal, Mozambique, Kenya et Maroc.

La visite de David Douillet, ministre des sports

Continuer la lecture de Championnat international à Paris : un événement exceptionnel. Reportage.

volleyeur pro : savoir concilier entraînement intensif et études

La vraie réussite pour Gabriel Lechalier, joueur d’Asnières volley 92 : décrocher le bac en étant pro.

C’est ma professeur d’EPS de 4eme qui m’a encouragé à poursuive dans le volley que je venais juste de découvrir au collège. Le volley m’a pris pour deux raisons. D’une part, le psychologique compte autant que le physique malgré l’absence de contact direct avec l’adversaire. D’autre part, on apprend à se surpasser pour le collectif : mes coéquipiers comptent sur moi autant que je compte sur eux.

Intégration dans le pôle France

Continuer la lecture de volleyeur pro : savoir concilier entraînement intensif et études

« J’ai une discipline de fer dans les salles … de boxe ! »

Présélectionné aux JO 2016 de Rio, et craignant de s’attirer le mauvais œil, Mitraillette (un pseudo) refusait alors de parler de sa passion pour la boxe à Bal’actu. C’est donc par KO qu’il a vaincu ses propres appréhensions pour se laisser interviewer par Anès et Mohamed, loin de sa nonchalance en cours qui fait arracher parfois les cheveux de ses profs du LP Daniel Balavoine (92) !

Bal’actu : Qu’est-ce qui t’a donné envie de pratiquer ce sport ?

J’ai fait plusieurs année, 6 ans, de taekwondo durant ma jeunesse. Puis, avec le temps j’ai pas trop kiffé et j’ai préféré essayer la boxe anglaise et là, j’ai vraiment aimé. J’en suis à ma 5ème année.

Continuer la lecture de « J’ai une discipline de fer dans les salles … de boxe ! »

Footballeur pro : « il faut être entouré de bonnes personnes »

Mamadou, assistant d’éducation au lycée professionnel Daniel Balavoine (92), a joué auparavant à l’OM. Interview.

Bal’actu : A quel âge t’es-tu fait détecter ?

Je me suis fait détecter a 17 ans et demi.

Tu étais dans quel club ?

J’étais au Racing avant d’aller à l’OM.

Dans quelles conditions es-tu allé à l’OM ?

J’étais en centre de formation et un appartement étais mis à ma disposition.

Avec quelle équipe t’es tu entraîné à l’OM ?

J’ai évolué avec la CFA pendant six mois et ensuite un an avec les pros.

Continuer la lecture de Footballeur pro : « il faut être entouré de bonnes personnes »

Nouha Tomba, footballeur pro en terminale bac pro : « Le foot, je m’en fous, je veux juste le bac ! »

Bal’actu. Peux-tu nous raconter tes débuts dans le foot ?

J’ai commencé à 6 ans au foot à Talence, prés de Bordeaux. Puis, jusqu’à 11 ans, j’ai joué dans un autre petit club, le BEC (Bordeaux Étudiant Club). On faisait des tournois internationaux avec des grosses équipes comme Auxerre. Lors d’un autre tournoi international à onze ans à Saint-Nazaire, j’ai fini meilleur joueur du tournoi. C’est alors que je suis parti au Racing club de Bordeaux, très réputé à l’époque. J’y suis resté jusqu’à 14 ans. Dans notre championnat, il y avait les Girondins. On les a gagnés 4 à 0. Du coup, ils m’ont pris en préformation en 14 Fédéraux.

Tu peux expliquer ce qu’est la préformation.

La préformation, c’est avant la formation, on est en sport étude. On n’est pas payé, on ne dort pas au club. Puis, à partir de 15 ans, j’ai commencé à être payé 400 euros par mois sans prime. Je continue à progresser, ça fait que je reste toujours surclassé.

Continuer la lecture de Nouha Tomba, footballeur pro en terminale bac pro : « Le foot, je m’en fous, je veux juste le bac ! »

Saison NBA 2012 amputée : bien dégoûté !

La NBA est un vrai business… Depuis le début du mois de Juillet 2011, les propriétaires des équipes puis le président Steve BERN et la NBA d’un côté et de l’autre côté les joueurs étaient dans l’impasse dans leurs négociations contractuelles dites « lock out » (pour les connaisseurs) ou grève patronale.

Un vrai cercle vicieux entre joueurs et patrons des équipes

Continuer la lecture de Saison NBA 2012 amputée : bien dégoûté !

Des cours de récrés françaises au Bronx, petite histoire du double dutch

Le double dutch a été créé il y a plus 300 ans par des pionniers hollandais en Amérique. Selon le site de la fédération il semblerait que cette pratique ait fait une brève apparition dans les année 50 dans les cours de récréation française. C’est dans les années 80 que cette discipline est apparue en France par des doubles dutcheuses du Bronx faisant une démonstration de la discipline. Suite à cette démonstration, un jeune groupe de filles a décidé à leur tour de pratiquer ce sport. Elles créent alors la première équipe de double dutch en France et c’est bien après que plusieurs associations se sont formées en Île-de-France, principalement dans le Val de Marne. Dans les années 90, que la fédération française de double dutch voit le jour, afin de coordonner ces associations et de promouvoir le double dutch en France.

Frédéric Longchamps

Article paru dans Bal’actu numéro 1, décembre 2010

Photo : Flickr. Vancouver, 2012.

Le double dutch, ça bouge grave !

Entretien avec Frédéric de l’équipe SFK

Bal’actu : Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Frédéric, j’ai 18 ans, je pratique le double dutch depuis 5 ans et je suis dans l’équipe des SFK. SFK veut dire Stevens, Frédéric et Kévin.
Bal’actu : Comment as-tu découvert le double dutch ?
A la base, j’ai connu ce sport en primaire, mais c’est à partir de 2006 que j’ai vraiment découvert ce sport lors de la compétition nationale de double dutch.
Bal’actu : Explique-nous tes premières impressions sur ce sport ?
Ma première impression était que c’est un sport de filles ! Je n’arrivais pas à m’imaginer en train de sauter à la corde comme une fille. Pour moi ce n’était qu’une perte de temps ! Mais le destin a décidé autrement !

Continuer la lecture de Le double dutch, ça bouge grave !

Violences des hooligans : sans ultras, l’ambiance n’est plus là !

Contrairement a ce que l’on peut voir, les fois où je suis allé au Parc des Princes, l’ambiance et les hooligans étaient au rendez-vous. Je me souviens plus particulièrement de cette finale de coupe de France entre le PSG et Monaco. Je n’avais jamais ressenti ça : cette ferveur et cette passions partagées par 60000 supporters chantant et supportant l’équipe qui nous fait vibrer. Menés par les hooligans les chants scandés raisonnaient dans tous le stade.

Continuer la lecture de Violences des hooligans : sans ultras, l’ambiance n’est plus là !

La casquette, c’est notre identité

Dans la plupart des lycées, la casquette est interdite. Je ne suis pas d’accord avec ça parce que pour moi, son port ne devrait être interdit qu’en classe et autorisé dans le reste du lycée. La casquette représente un symbole dans notre vie. Nous la portons au quotidien. C’est un style de vie. Nous en avons besoin presque tous les jours. Nous voulons simplement exprimer notre style au lycée. C’est pour cela que je ne comprends pas pourquoi elle est interdite à l’intérieur de tout l’établissement.

La confisquer, c’est nous offenser

Je la porte parce que c’est un signe d’appartenance à un groupe des jeunes. Tous les jeunes en portent. Personnellement je n’ai jamais vu un endroit où les jeunes ne portent pas de casquette. Elle est présente partout, donc je voudrais que les proviseurs des lycées se rendent compte combien elle est importantes pour nous. Le fait qu’on nous la confisque nous révolte, nous procure des sensations de haine. Nous nous sentons en quelque sorte offensés.


Mais respect des professeurs en cours


Du point de vue des adultes, je peux comprendre que par respect des professeurs on l’enlève en cours. Parce qu’ils ont besoin aussi de voir nos visages à l’extérieur de la salle de classe ? Je ne vois pas pourquoi cela dérange les adultes. Je comprends que cela les dérange, car nous n’agressons personne. Dans tous les cas, nous l’enlèverons par nous même. Donc autant nous laisser tranquille avec !
Pour finir, mon souhait serait d’autoriser la casquette au lycée sauf dans les salles de classe.

Casquette man

Article paru dans Bal’actu numéro 1, décembre 2010.

Photo Olivier Menouna : trois élèves du LP Daniel Balavoine de Bois-Colombes (92).