Archives de catégorie : Blog lycéen Mediapart

Stage à la poste de Clichy : Les clients facteurs de stress

J’ai effectué mon stage à La Poste de Clichy. Les clients de La Poste de Clichy sont durs. Ils parlent mal et se défoulent sur les agents de La Poste car, souvent, il y a beaucoup d’attente. Ils nous disent qu’on ne sert à rien. Ils ne nous respectent pas. Ils nous insultent comme si on les connaissait, comme si on était leurs amis.

Une fois, un matin, un monsieur énervé m’a tiré les cheveux en me criant dessus. J’ai eu peur.

Continuer la lecture de Stage à la poste de Clichy : Les clients facteurs de stress

Facebook obsession

Facebook est devenu le réseau social network le plus aimé et le plus utilisé par les jeunes (et les « moins jeunes ! »). Facebook est même devenu est un des mots clés de notre langage. Des statuts, des selfies et des vidéos montrant notre vie sont quotidiennement partagés.

Enfin, il faut avoir de la chance si on voit des filles habillées sur FB ! MDR

Continuer la lecture de Facebook obsession

J’étais à la fashion week 2016

J’ai assisté à la fashion week 2016 lors de mon stage au musée des arts décoratifs au 107 rue de Rivoli. Au musée, la nef est louable. Donc les grandes marques de luxe comme Berluti louent l’espace, installent leur podium, les loges et font venir des mannequins du monde entier. J’ai assisté au défilé du grand créateur Alexandre Vauthier et de la marque turque Dice Kayek.

J’ai vu des vrais riches, ça change des personnes habillées en racaille

Continuer la lecture de J’étais à la fashion week 2016

A cause de Daesh les musulmans sont pris pour des monstres

Pour Elodie et Mélissa, les attentats de Paris sont du pain béni pour les islamophobes. Témoignage édifiant d’injures reçues dans leur quotidien.

Daesh est un état islamique qui se revendique de l’Islam. Il montre une mauvaise image des musulmans alors que l’Islam ne consiste pas à tuer des innocents. Si les terroristes avaient vraiment lu le Coran, ils auraient su que tuer une personne, cela revient à tuer toute l’humanité.

On ne peut même plus pratiquer notre religion en paix sans se faire insulter

Maintenant à cause d’eux, le monde a une mauvaise image de l’Islam et des musulmans. Les musulmans sont perçus comme des monstres aux yeux du monde, à cause de leur connerie débile ! On ne peut même plus pratiquer notre religion en paix sans se faire insulter ou être mal regardé. Les gens qui ne connaissent pas l’islam nous jugent constamment  sans savoir ce que c’est le vrai Islam.

« Rentre chez toi bougnoule ! »

Continuer la lecture de A cause de Daesh les musulmans sont pris pour des monstres

Mon voile, ma fierté

Comme des milliers de femmes musulmanes en France, je porte le voile islamique. Ce bout de tissu qui est si petit mais qui cause de gros problèmes. Pour certains, une femme voilée et qui se couvre est une femme soumise ; mais ils ne savent pas de quoi ils parlent. Pour nous femmes musulmanes, il représente une énorme place dans notre vie quotidienne, c’est notre fierté, c’est ce qui nous démarque de la société. Souvent nous sommes critiquées sur nos tenues, sur notre religion, certains nous confondent avec les terroristes de DAESH ce qui conduit à des amalgames.

Les femmes ont le droit de se dénuder, alors pourquoi n’avons-nous pas le droit de nous couvrir le corps sans être mal vues ?

Continuer la lecture de Mon voile, ma fierté

Lettre ouverte aux élèves qui foutent la m… en cours

Tous les jours, vous venez en cours juste pour perturber et empêcher les autres de travailler. Il y a ceux qui ont des objectifs et ceux qui ne savent pas vraiment ce qu’ils viennent foutre en cours. Rien en tête, ils ne pensent qu’à faire chier les profs et les autres élèves qui veulent travailler. Franchement, je vous assure, c’est trop triste de vous imaginer que, tous les jours, vous levez, vous vous préparez , vous prenez votre bus et une fois arrivée, vous ne faites rien au lycée. Vous venez juste pour perdre votre temps.!! Des bavardages qui ne cessent jamais.

Pensez à vos parents qui veulent votre réussite

Continuer la lecture de Lettre ouverte aux élèves qui foutent la m… en cours

Nos parents n’avaient pas de poRtables, Ils avaient une vie

La génération d’aujourd’hui n’est plus comme celle d’hier, toutes les relations sociales ont changé, que ce soient amicales, amoureuses ou familiales. Nous n’avons plus les mêmes façons de penser qu’avant, Je pense que tout ça est lié aux changements de vie qui sont causés en particulier par la technologie. Les jeunes d’aujourd’hui ne peuvent plus se passer de leur téléphone, tablette, ordi ou autre car ce sont devenus des besoins vitaux voire même des drogues alors que la génération qui nous précédait n’avait pas besoin de tout ça pour vivre, au contraire ils étaient même plus heureux que nous actuellement.

C’est malheureux de voir le langage vulgaire de certains

Continuer la lecture de Nos parents n’avaient pas de poRtables, Ils avaient une vie

Ainsi va la vie A la citE. Témoignage.

J’habite à Villeneuve-la-Garenne, plus précisément à la k-ravel. Là-bas, il y a trois types de gens : les racailles, les gens normaux et les dingues. Les racailles sortent à midi la plupart du temps pour glander toute la journée devant un bâtiment pour du trafic de stup (12h-18h ou 12h-00h). Les gens normaux, bah c’est des gens normaux quoi… et les dingues, eux, c’est ceux qui mettent le zbeul (voir le lexique de la street) dans la cité, qui attirent les keufs et qui kiffent quand ça s’tape.
Où j’habite, les meufs et les mecs s’entendent bien. Par contre quand des gens d’autres villes rentrent à la cité (meufs ou mecs entre 14 à 18ans), ça part en embrouilles, à part ceux qu’on connaît, et ça attire les keufs qui se font caillasser par les jeunes. Plusieurs d’entre eux vont en garde à vue, que ça soit les mecs ou les meufs. J’ai déjà été dans une embrouille* comme ça et cela m’a apporté beaucoup de problèmes.

À la cité, je m’habille souvent en garçon

Continuer la lecture de Ainsi va la vie A la citE. Témoignage.

Les roses noires, un documentaire sur la lutte des filles pour trouver leur féminité

Les Roses noires, le film d’Hélène Milano, donne la parole aux filles des cités. Quand les codes des garçons s’imposent aux filles, celles-ci doivent alors déployer toutes les ruses pour se faire respecter et conquérir, au cours de l’adolescence, une féminité qui n’a rien d’évident. Des stratégies féminines qui ont suscité de très nombreuses réactions dont la plupart sont un rappel à l’ordre masculin (voir ici, ici et là) au grand dam de la représente d’une association féministe qui a souhaité assister à la projection.

Le lundi 11 février 2013, nous avons vu un documentaire qui parle des jeunes filles des quartiers. Elles prennent la parole dans ce film d’Hélène Milano intitulé Les roses noires. Elles habitent dans le sud de la France, en banlieue marseillaise, et dans la banlieue parisienne. Elles ont entre 13 et 18 ans.

Agir comme un garçon manqué pour échapper à la mauvaise réputation

Continuer la lecture de Les roses noires, un documentaire sur la lutte des filles pour trouver leur féminité

Adolescence : notre cerveau est inversé ! On adule le mal et on méprise le bon

L’adolescence est l’une des périodes fortes dans la vie d’un homme. Vue de l’intérieur, c’est la meilleure période. Mais pour les générations qui l’ont déjà passée et qui ne seront plus jamais jeunes, c’est la pire ! Surtout à notre époque où la jeunesse est excitée et incontrôlable.
Pour ma part, l’environnement joue beaucoup dans les orientations et hobbies des jeunes. L’adolescence, c’est la période où l’on est assez jeune pour jouer les inconscients mais déjà assez vieux pour être jugé comme responsable de nos actes.

En deux ans, tout a changé : tout le monde arrête l’école et traîne dans la rue

Continuer la lecture de Adolescence : notre cerveau est inversé ! On adule le mal et on méprise le bon

Le discours de Dakar de Sarkozy de 2007 : ça ne passe toujours pas !

Je parle à toi, Nicolas Sarkozy. Je t’ai vu aller à Dakar dire que l’Afrique n’était pas entrée dans l’histoire. Mais, si c’était le cas, le reste du monde n’y serait pas ! Nico, je t’appelle comme je veux, si je regarde parfois les infos à la télé, quand je vois un président qui parle sur l’Afrique, ça me fait vraiment mal au cœur. Je remue la tête, je me demande, je m’interroge, je repose la question dans ma tête : qu’est-ce que l’Afrique a fait à ces présidents ?

Continuer la lecture de Le discours de Dakar de Sarkozy de 2007 : ça ne passe toujours pas !

Révolution arabe : témoignage d’un élève libyen qui a quitté Tripoli sous les bombes

Je suis parti de Libye au mois de juin 2011. Le pays était totalement sans dessus dessous. Sur le chemin de chez moi, il y avait presque des contrôles tous les deux kilomètres. En arrivant chez moi, j’ai été encore plus étonné car tout le monde était armé.

Des gamins de 13 ans faisaient la circulation les armes à la main

Des gamins de 13 ans faisaient la circulation avec une arme à la main que ce soit des kalachnikov, des 9 millimètres, des 8 millimètres ou des fusils à pompe. Il y avait même des jeunes de 16 ans qui étaient sur des 14.5. Ce sont des mitrailleuses lourdes qui servent à faire exploser les avions. La première semaine, personne ne sortait de son domicile. Tout le monde était inquiet car on peut se faire tuer à n’importe quel moment. J’ai trois cousins qui ont été tués par l’OTAN et deux cousins par des armes. Un de mes voisins est porté disparu jusqu’à ce jour. Il se passait des moments si durs qu’on ne peut même pas raconter. Je n’ai pas les mots tellement c’est dur.

A tout moment, on pouvait mourir

Continuer la lecture de Révolution arabe : témoignage d’un élève libyen qui a quitté Tripoli sous les bombes