Tous les articles par La rédaction de PPL actus

Horoscope 2012 : méfie-toi des gazelles !

Amour, Argent et Chance. Dounia, Garfiield et Isleyme disent ton avenir.

TAUREAU :
Argent : On est dans une société où Sarko dépasse les bornes, l’avenir est à lui, donc range tes cornes.
Amour : Non, toi n’y pense pas. C’est tout !
Chance : Fais attention ! On sait toi et moi que ta écrasé pas mal de merde.

SAGITAIRE :
Argent : C’est la merde, ta beau travailler, tu gagnes jamais assez d’argent pour te payer un loyer.
Amour : ça vient et ça part, mais au final sa te mène nulle part.
Chance : Oublie, les seuls chanceux sont les Stars, comme t’en seras jamais une … Garde le moral !

Continuer la lecture de Horoscope 2012 : méfie-toi des gazelles !

Paranormal activity 3 : on reste sur notre faim !

Le film, sorti au mois d’octobre, était très attendu par les mordus de films d’horreur. Paranormal activity, c’est l’histoire d’une famille hantée par un esprit. C’est au fil des volumes qu’on comprend l’origine de cet esprit maléfique. Le premier volume nous présente la vie d’un couple dont la femme, hantée par cet esprit, tue son mari. Fin du premier épisode. Dans le deuxième volume, on découvre alors que pour échapper à sa soeur, elle-même possédée, elle brûle une photo de celle-ci. Le mauvais esprit migre vers sa sœur qui se trouve condamnée. Le troisième volume est donc consacré à leur grand-mère. Elle fait partie d’une secte de sorcière qui existe depuis le moyen âge et dont le but consiste à kidnapper des enfants. Mais, le succès des deux premiers épisodes n’est pas au rendez-vous. On est dans l’attente de l’action pendant presque tout le film et on a seulement dix minutes de moment fort à la fin. Frustrant !

Josette (Terminale commerce)

Article paru dans Bal’actu numéro 4, décembre 2011-février 2012

Photo : Wikimedia Commons

Take Care de Drake enfin dans les bacs !

L’un des albums les plus attendus de cette fin d’année 2011, d’un des artistes les plus en vogue depuis 2 ans. C’est évidemment l’album de Drake, Take Care. Jetons un petit coup d’œil sur cet opus sorti le 24 octobre dont les avis diffèrent.

Beaucoup de fans déçus

Pour certains ce nouvel album est une déception. En effet, ils pensent que ce n’est pas du « vrai » Drake. Car celui-ci a un style bien particulier avec une aisance déconcertante a poser sur des instrumentaux lents. Ce qui est rare pour un rappeur. Cela lui avait apporté une grande notoriété car il se différenciait de tout les autres MC’s. A l’inverse, il rappe maintenant sur des instrumentaux plus lourds, beaucoup plus rythmés avec des basses puissantes. Cela est sûrement dû à l’influence de Birdman (rappeur-producteur à l’origine du groupe Young Money) et de Rick Ross (rappeur-producteur à la tête du label Maybach Music).

Continuer la lecture de Take Care de Drake enfin dans les bacs !

Brel, Brassens, Ferré mon coup de foudre pour la chanson française

Adepte de l’éclectisme, je vais vous parler de mon goût prononcer pour la variété française ou autrement dit les chansons à texte. Tout a commencé par hasard, il y a environ trois ans chez les parents d’une amie, tombant sur un disque de compilation de chansons françaises. J’ai eu le coup de foudre pour ce style de musique et je me souviens de la fameuse chanson de RENAUD « Mistral gagnant ». Elle avait créé en moi une sensation telle que celle qu’on peut ressentir le 14 juillet, jour de la prise de la Bastille. En rentrant chez moi, je me suis mis à écouter tous les grands Noms des années 50 à aujourd’hui, passant de Léo Ferré à Brassens, de Maxime Le Forestier à Démis Roussos jusqu’au majestueux et Grand Jacques Brel… et j’en passe !

Soif de comprendre chaque mot

Continuer la lecture de Brel, Brassens, Ferré mon coup de foudre pour la chanson française

Dix conseils pour larguer en douceur

Rupture et douceur ne font pas bon ménage. Une rupture doit être franche et ferme pour être définitive ! Cupidon vous indique les pièges à éviter.

1/ Faire du mal à une personne qu’on a aimé n’est pas si simple, alors affrontez cette épreuve pour vous comme pour elle et parlez de ce qui ne va pas, le plus calmement possible.
2/ Si vous sentez que ça ne va pas et que vous avez envie d’en finir, inutile de promettre monts et merveilles une semaine avant, il faut commencez à préparer le terrain.
3/ Ne la quittez pas sans un mot en disparaissant dans la nature, pensant qu’elle finira par réaliser que c’est fini. Rien de pire qu’un comportement lâche si vous ne voulez pas être détestée par une personne que vous avez malgré tout aimé.
4/ Ne la quittez pas non plus par SMS : voir apparaître sur son téléphone portable « Je te quitte, je ne t’aime plus » c’est un peu brutal !

Continuer la lecture de Dix conseils pour larguer en douceur

Il est gay…

Perdu entre deux mondes, un monde où il est compris, et l’autre où il est victime d’homophobie …
19 ans aujourd’hui, il est au lycée, masculin de sexe mais efféminé de l’intérieur… Il parle de ses problèmes de cœur avec des filles, comme des filles entre filles. Elles veulent et font de lui leur meilleur ami. Plus il avance dans la vie, plus il déprime. Le pronom personnel « il » ne lui correspond plus. Certaines et certains l’appellent « elle » … Sa vie sexuelle il aime la cacher, peur de décevoir sa famille. La vérité, il la cache à ses parents qui rêvent d’avoir une descendance … Les yeux fermés la nuit, il se dit « mais qui appellera mon père, grand-père ».

Il se bat tel un soldat, évitant les coups et les bleus

Continuer la lecture de Il est gay…

« Ne jamais arrêtez l’école sans avoir de bagage ! »

Hocine a interviewé Yanis, ex-gros absentéiste de la filière vente. Aujourd’hui en apprentissage comme plombier/chauffagiste, il avait démissionné du lycée pro Daniel Balavoine (92) l’an passé après avoir écrit dans Bal’actu numéro 1, un article prémonitoire Maman, j’ai raté l’école !

Bal’actu : Pourquoi es-tu parti de la première vente ?
Yanis
: je suis entré dans la vente involontairement ne sachant que faire de mes études.

Que fais-tu actuellement ?
Je suis actuellement en apprentissage plomberie chauffagiste.

Quel message aimerais-tu passer aux élevez de terminale vente et du lycée en général ?
Être dans les études qu’on aime et qui nous plaisent et ne jamais arrêter l’école sans avoir un bagage derrière.

Continuer la lecture de « Ne jamais arrêtez l’école sans avoir de bagage ! »

Je veux entrer dans la police

Depuis plus de deux ans je suis intéressé par les métiers de la police. Ce kiff a commencé en regardant les reportages Enquête d’action sur W9. Ce qui me plait ? Toutes leurs actions sur le terrain, les perquisitions ou les recherches d’indices sur les traces des crimes commis par différents individus.

Faire en sorte que chacun respecte la loi

Continuer la lecture de Je veux entrer dans la police

Les embrouilles, c’est la gangrène : la vie est trop importante pour l’écourter

Josco Luth dénonçait dans le premier numéro de Bal’actu numéro 1 « la lâcheté à l’état pur de ces groupes qui s’attaquent à un jeune isolé » (voir ici). Retour sur une embrouille sans queue, ni tête entre Clichy et Asnières. Un récit brut sans émotion pour une prise de conscience ?

Clichy et Asnières, une embrouille qui dure plus de 20 ans maintenant. En mai 2010 un jeune lycéen de 18 ans, habitant Asnières se fait attaquer par des mecs de Clichy devant son lycée à 8h00 du matin. Il se fait agresser à coup de marteau. En fait, ils l’ont envoyé dans le coma. Suite à ça, la révolte éclate très vite. Une descente à Clichy le jour même a été organisée par un groupe de dix jeunes d’Asnières. Ils sont rentrés dans Clichy Fournier. En marchant dans leur cité, ils croisent un mec de Clichy qui partait à l’école. Dès qu’il les voit, il court à 800. Très vite, il se fait rattraper par quelques jeunes. Il se fait planter, tabasser.

Continuer la lecture de Les embrouilles, c’est la gangrène : la vie est trop importante pour l’écourter

Kill, rox, Get the Fuck Out, OSEF, Cheater … tout l’univers du vocabulaire geek

Vous êtes néophytes ? En une leçon, Frédéric et Jordan (Lycée professionnel Daniel Balavoine/92) vous font entrer dans ce monde parallèle et sans pitié.

Un geek est un passionné d’électronique, d’informatique, d’univers fantastiques (comics, science fiction, etc.). Ils ont d’autres passions comme le jeu vidéo, le jeu de rôle ou la programmation informatique.

Un nolife est une personne qui consacre une très grande partie, si ce n’est l’exclusivité, de son temps à pratiquer sa passion. Cette addiction affecte ses relations sociales et sentimentales.

Attention : Le terme nolife n’est utilisé que pour désigner une personne souffrant d’une forte dépendance au jeux vidéo.

Maintenant que je vous ai bien expliqué la différence entre c’est deux types de personnes, on va passer à leur langage. Voici le petit lexique qui vous permettra de mieux comprendre certains mots lors de vos parties de jeux vidéo ou vos discussions sur le net.

On commence par les plus simple qu’on connaît tous.

BRB : Be Right Back : je reviens tout de suite.

Continuer la lecture de Kill, rox, Get the Fuck Out, OSEF, Cheater … tout l’univers du vocabulaire geek

Un ex-geek lâche sa console et se lâche pour Bal’actu !

76 demi-journées d’absence en un trimestre juste pour la console. Touhami (terminale vente) est allé à la rencontre de l’un des élèves geek du lycée professionnel Daniel Balavoine. Interview.

T’as combien de consoles ?

J’ai trois consoles de salon, une Play et deux Xbox Slim. Mais je joue plus souvent à la Play, c’est un mastodonte cette console. Sur ma Play j’avais une petite quinzaine de compte vu que j’hackais souvent les jeux. Mais là, je me suis réduit à quatre comptes pour la Play et un pour chaque Xbox.

Ça sert à quoi de flasher sa console ?

Ça permet d’avoir des jeux gratos (rire), je les ai baisés. Jeux gratos et j’ai hacké Call of pour avoir tous les équipements débloqués et des trucs qu’on ne peut pas avoir normalement.

Continuer la lecture de Un ex-geek lâche sa console et se lâche pour Bal’actu !

Championnat international à Paris : un événement exceptionnel. Reportage.

Les 28 et 29 octobre 2011 a eu lieu l’iddc, l’international double dutch championship à la halle Carpentier à Paris. Ce fut un événement exceptionnel. Pour cette troisième édition, nous avons eu le droit à la visite du ministre des sports David Douillet. Il a donné son accord pour l’agrément. Le double dutch est désormais reconnu comme un sport à part entière par le ministère. Je pense que c’est un plus pour notre fédération. On pourra accomplir beaucoup de choses. Revenons à l’événement. Cette année plusieurs nouvelles équipes avaient fait le déplacement : Portugal, Mozambique, Kenya et Maroc.

La visite de David Douillet, ministre des sports

Continuer la lecture de Championnat international à Paris : un événement exceptionnel. Reportage.

volleyeur pro : savoir concilier entraînement intensif et études

La vraie réussite pour Gabriel Lechalier, joueur d’Asnières volley 92 : décrocher le bac en étant pro.

C’est ma professeur d’EPS de 4eme qui m’a encouragé à poursuive dans le volley que je venais juste de découvrir au collège. Le volley m’a pris pour deux raisons. D’une part, le psychologique compte autant que le physique malgré l’absence de contact direct avec l’adversaire. D’autre part, on apprend à se surpasser pour le collectif : mes coéquipiers comptent sur moi autant que je compte sur eux.

Intégration dans le pôle France

Continuer la lecture de volleyeur pro : savoir concilier entraînement intensif et études

« J’ai une discipline de fer dans les salles … de boxe ! »

Présélectionné aux JO 2016 de Rio, et craignant de s’attirer le mauvais œil, Mitraillette (un pseudo) refusait alors de parler de sa passion pour la boxe à Bal’actu. C’est donc par KO qu’il a vaincu ses propres appréhensions pour se laisser interviewer par Anès et Mohamed, loin de sa nonchalance en cours qui fait arracher parfois les cheveux de ses profs du LP Daniel Balavoine (92) !

Bal’actu : Qu’est-ce qui t’a donné envie de pratiquer ce sport ?

J’ai fait plusieurs année, 6 ans, de taekwondo durant ma jeunesse. Puis, avec le temps j’ai pas trop kiffé et j’ai préféré essayer la boxe anglaise et là, j’ai vraiment aimé. J’en suis à ma 5ème année.

Continuer la lecture de « J’ai une discipline de fer dans les salles … de boxe ! »

Footballeur pro : « il faut être entouré de bonnes personnes »

Mamadou, assistant d’éducation au lycée professionnel Daniel Balavoine (92), a joué auparavant à l’OM. Interview.

Bal’actu : A quel âge t’es-tu fait détecter ?

Je me suis fait détecter a 17 ans et demi.

Tu étais dans quel club ?

J’étais au Racing avant d’aller à l’OM.

Dans quelles conditions es-tu allé à l’OM ?

J’étais en centre de formation et un appartement étais mis à ma disposition.

Avec quelle équipe t’es tu entraîné à l’OM ?

J’ai évolué avec la CFA pendant six mois et ensuite un an avec les pros.

Continuer la lecture de Footballeur pro : « il faut être entouré de bonnes personnes »

Nouha Tomba, footballeur pro en terminale bac pro : « Le foot, je m’en fous, je veux juste le bac ! »

Bal’actu. Peux-tu nous raconter tes débuts dans le foot ?

J’ai commencé à 6 ans au foot à Talence, prés de Bordeaux. Puis, jusqu’à 11 ans, j’ai joué dans un autre petit club, le BEC (Bordeaux Étudiant Club). On faisait des tournois internationaux avec des grosses équipes comme Auxerre. Lors d’un autre tournoi international à onze ans à Saint-Nazaire, j’ai fini meilleur joueur du tournoi. C’est alors que je suis parti au Racing club de Bordeaux, très réputé à l’époque. J’y suis resté jusqu’à 14 ans. Dans notre championnat, il y avait les Girondins. On les a gagnés 4 à 0. Du coup, ils m’ont pris en préformation en 14 Fédéraux.

Tu peux expliquer ce qu’est la préformation.

La préformation, c’est avant la formation, on est en sport étude. On n’est pas payé, on ne dort pas au club. Puis, à partir de 15 ans, j’ai commencé à être payé 400 euros par mois sans prime. Je continue à progresser, ça fait que je reste toujours surclassé.

Continuer la lecture de Nouha Tomba, footballeur pro en terminale bac pro : « Le foot, je m’en fous, je veux juste le bac ! »

Saison NBA 2012 amputée : bien dégoûté !

La NBA est un vrai business… Depuis le début du mois de Juillet 2011, les propriétaires des équipes puis le président Steve BERN et la NBA d’un côté et de l’autre côté les joueurs étaient dans l’impasse dans leurs négociations contractuelles dites « lock out » (pour les connaisseurs) ou grève patronale.

Un vrai cercle vicieux entre joueurs et patrons des équipes

Continuer la lecture de Saison NBA 2012 amputée : bien dégoûté !

Ma banlieue n’est pas une racaille

La banlieue est cible de toutes les attaques. Cette société essaie de rejeter cette jeunesse sortie de ces tours de béton qui vit dans des cités, symboles pourtant de la mixité, et qui lutte au jour le jour pour se faire entendre de l’’Etat et du système capitaliste. Pour certains politiques, cette jeunesse, ces cités sont le symbole de l’insécurité.

Ma jeunesse à moi se lève à l’aube

Mais, ma jeunesse à moi se lève à l’aube pour aller au charbon pour rendre fiers ses parents qui se sont battus pour que leurs enfants fassent des études, pas pour qu’ils glandent en bas des tours comme certains disent.

Continuer la lecture de Ma banlieue n’est pas une racaille

Et toi, t’as une carte d’électeur ?

Les 22 avril et 6 mai 2012, c’est les élections présidentielles. Y’en marre ? Tu veux voter ? Tu es né avant le 22 avril 1994 ? Cindy et Yacine (terminale commerce) t’expliquent comment s’inscrire sur les listes électorales. Dernier délai, le 31 décembre.

L’inscription sur les listes électorales peut se faire tous les jours et jusqu’au 31 décembre, il y a deux moyens pour s’inscrire :

– Soit l’inscription se fait directement lors du recensement à la mairie, et vous recevrez votre carte électorale l’année de vos 18 ans.

– Soit il faut allez à la mairie. Mais il faut appeler avant d’y aller pour savoir les papiers à ramener pour s’inscrire : une lettre des parents qui dit que vous habitez bien chez eux, une quittance de loyer et ta carte d’identité bien sûr.

Continuer la lecture de Et toi, t’as une carte d’électeur ?

Non au gaz de schiste ! Ni ici, ni ailleurs !

Créateur d’un groupe sur facebook sur les dangers du gaz de schiste, Hachemi nous explique pourquoi cette nouvelle source d’énergie est très polluante.

A l’heure où le monde doit se doter de nouvelles politiques énergétiques plus responsables, les grands groupes industriels français de l’énergie comme Total souhaitent investir dans le gaz de schiste, un gaz présent dans les profondeurs de la terre.

Or, l’extraction de cette nouvelle ressource en fait une énergie extrêmement polluante et gourmande en eau, la vraie ressource à protéger pour demain. L’exploitation du gaz de schiste menace donc directement l’écosystème et la vie rurale en France mais aussi évidemment partout ailleurs dans le monde !

Continuer la lecture de Non au gaz de schiste ! Ni ici, ni ailleurs !

Mon combat pour une élève sans papiers

Élève sans papiers au lycée professionnel Daniel Balavoine de Bois-Colombes (92), Dalila – c’est un pseudo – se bat pour rester en France. Accompagnée dans ses démarches par sa prof’ principale, celle-ci nous raconte la violence ordinaire que déploie l’Administration pour empêcher de régulariser cette élève. Témoignage.

Il est 13h30. Je me gare dans le parking du centre commercial d’Argenteuil. J’ai rendez-vous avec Dalila devant la sous-préfecture et nous allons déposer ensemble sa demande de régularisation. Dalila est élève chez nous depuis 2 ans, je suis son professeur principal, et bien sûr Dalila n’est pas son vrai prénom. J’ai choisi de l’appeler Dalila car j’ai toujours trouvé que c’était un beau prénom, comme un joli nom de fleur.

En France depuis plus 3 ans sans titre de séjour

Continuer la lecture de Mon combat pour une élève sans papiers

Bal’actu primé au prix Alexandre Varenne 2011

Samir, Chaïma et Touhami des 1Com et 1Vente de l’an passé se sont rendus le 15 juin au musée de la poste à Paris dans le 15ème arrondissement. Ils étaient là pour recevoir le deuxième prix, catégorie lycée, du Prix Alexandre Varenne 2011. Pour sa première année d’existence, Bal’actu a su taper dans l’œil des membres du jury de ce concours national des journaux scolaires et lycéens où avaient participé plus de 200 journaux de toute la France.

Le ton de Bal’actu a fait kiffer le jury

Continuer la lecture de Bal’actu primé au prix Alexandre Varenne 2011

Canalstreet.TV lance canal lycéen : Le LP Balavoine en force !

CanalStreet.TV, c’est Le site des cultures urbaines de Canal+. Il vient d’ouvrir dans sa rubrique ACTU, le CANAL LYCEEN. Tous les jeudis, Canalstreet choisit les cinq meilleurs articles pour les mettre en ligne. Une dizaine de lycéens de la région parisienne dont Balavoine y participe. Musique, concert, culture, jeux vidéo, actu et faits de société, il y en a pour tous les goûts. Et ça part fort ! Depuis le 10 novembre, date de la création de CANAL LYCEEN, CanalStreet.TV a déjà mis en ligne sept de nos articles. Ils sont à chaque fois signalés dans le journal par le logo de Canalstreet.TV qui figure en bas à côté du nom de l’auteur de l’article. Bravo ! Alors, toi aussi, tu as envie de faire partager tes passions ou tes colères ? Toi aussi, tu aimerais publier tes coups de gueule ou coup de cœur sur un site que près de 110 000 personnes aiment sur Facebook ? Pas besoin d’être en terminale commerce et terminale vente pour s’exprimer sur le Canal lycéen de Canalstreet.TV ou dans Bal’actu. Il suffit de contacter les élèves de ces deux classes.

Article publié dans Bal’actu numéro 4, décembre 2011.

Note bene : Canal lycéen de Canal street n’existe plus en 2019.

Faire un journal, c’est un plaisir !

Cette année, le lycée professionnel Daniel Balavoine s’est doté d’un outil nouveau. Bal’actu, le journal des lycéens et du lycée a vu le jour. Nous sommes deux classes, les 1COM et les 1V, à l’avoir réalisé et rédigé. Des sujets de toutes sortes ont été abordés, et j’ai ressenti que mes camarades y mettaient du cœur, et y prenaient plaisir. J’ai aussi pu sentir qu’il dynamisait la vie lycéenne. Je pense que ce plaisir est né du fait de pouvoir s’exprimer et de partager nos centres d’intérêts. Bal’actu a été un support de partage.

Un support de partage

Continuer la lecture de Faire un journal, c’est un plaisir !

Femmes de tous les temps

De tout temps l’Homme s’est toujours appuyé sur la Femme pour réussir. Femme de l’ombre, héroïne des temps modernes, qui se bat jour pour jour pour corriger les travers de nos pères. Femme qui insuffle l’envie de vaincre et l’espoir d’un monde meilleur. Derrière chaque grand homme se cache une grande femme. Si l’on insulte la femme qu’on aime, n’insultons-nous pas notre propre reflet? Car la Femme est bien un Homme au féminin. Elle tient dans leur main le plus grand des pouvoirs : celui de donner la vie.

El Che

Article paru dans Bal’actu numéro 2, avril 2011.

Photo Wikipedia : En 2011, trois femmes reçoivent conjointement le prix Nobel de la paix (de gauche à droite) : Tawakkol KarmanLeymah Gbowee et Ellen Johnson Sirleaf

Le lycée professionnel Daniel Balavoine à Bois-Colombes (92) s’organise pour défendre ses élèves étrangers. Témoignage.

Je suis arrivé en France en 1996, j’avais 6 ans. A partir de mes dix-huit ans, j’ai dû aller à la préfecture (file d’attente à partir de 6 heures jusqu’à 17h, fonctionnaires irrespectueux…) tous les trois mois pour renouveler mon titre de séjour. Puis j’ai eu un entretien à l’OFPRA. Et six mois plus tard j’ai reçu un courrier me signifiant que ma demande était rejetée. Je me suis donc retrouvé sans-papiers.

Continuer la lecture de Le lycée professionnel Daniel Balavoine à Bois-Colombes (92) s’organise pour défendre ses élèves étrangers. Témoignage.

Le voile et l’école française : une question d’adaptation

Rhadia a décidé récemment de mettre le voile. Elle nous raconte les conséquences de cette décision dans sa vie : famille, amis, entourage, lycée, etc. Être voilée en France n’est pas tous les jours facile nous dit Rhadia. Elle garde néanmoins le sourire et « s’adapte ».

Bal’actu : Peux-tu nous expliquer comment ça s’est passé ce passage au voile ?

Ce n’est pas arrivé par hasard. C’était pendant les vacances d’avril. J’ai une amie, une Française, qui devait se convertir. On a passé une semaine entière à parler religion, à lire le Coran…

Continuer la lecture de Le voile et l’école française : une question d’adaptation

Réponse aux garçons

Les garçons disent plein de choses sur le dos des filles (voir l’article Meufs et mecs ) : que nous nous plaignons tout le temps, que nous ne sommes jamais contentes, que nous ne nous habillons pas correctement… même que nous sommes chiantes ! Bref, rien n’est assez bien pour vous, les garçons ! Si on vous écoutait, il faudrait virer la moitié des filles du lycée ! Vous rêvez de la fille parfaite -chose impensable-, mais vous, êtes-vous parfaits ? J’en doute fort…

Kelly

Article paru dans Bal’actu numéro 3, mai 2011.

Ma première journée de stage : fatigante… comme certains clients !

L’école est finie. C’est les vacances … enfin presque, le premier jour de stage, c’est pour très bientôt et pas de tout repos.

10 janvier. Première journée de stage et premier contact avec l’entreprise et les salariés. Plusieurs tâches nous sont confiées. La plus évidente est l’entretien intérieure du magasin. S’ajoute à cela, la réception des cartons livrés la mise en rayon des produits. Une fois entretenu, le magasin s’apprête à accueillir les clients. L’accueille se compose de 8 étapes qui sont les suivantes : l’accueil du client, la recherche des besoins, la réponse aux objections, la présentation du produit et du prix, la vente additionnelle ou complémentaire et enfin la prise de congé. Tout ceci pour vendre des produits à des prix parfois dérisoire ! La première journée fut difficile, car je n’étais pas habituée au monde du travail mais aussi parce qu’à long terme rester debout est désagréable et fatigant. Fatigant comme certains clients !

Sarah

Article paru dans Bal’actu numéro 3, mai 2011.

Photo : Flickr

Une nuit avec Kad Merad !!!

Il y a deux mois nous avons reçu un appel téléphonique d’une amie qui est responsable de casting. Elle nous a proposé de participer à un casting et qui avait pour but de sélectionner des acteurs pour le prochain film avec Kad Merad. Ayant été choisis comme figurants à l’issue des essais, un rendez-vous a été fixé un mois plus tard à Porte de Saint-Cloud.

Continuer la lecture de Une nuit avec Kad Merad !!!

Le regret

L’envie de faire mieux est son seul et unique point fort.
Il nous rappelle nos torts.
Et, nul ne peut y résister, ni l’éviter,
Il ne cessera d’exister ; car il est mérité.
Il  fait méditer sur la vérité.

Au contraire de la joie, il ne se partage pas.
Nul, ne peut le vivre à notre place,
Car ce que l’on regrette reflète la tristesse de nos propres gestes.
Bien que terrestre, il paraît grand comme le monde céleste.

Il paraît grand comme les cieux,
Mais réside en un lieu peu spacieux.
Il réside en un lieu peu spacieux, et même étroit.

Le cœur est son endroit.
Très adroit, il broie sa proie, et croît.
Il amène au repentir,
Se fait ressentir de force ou de gré, de loin comme de près,
Et ce qui le provoque reste un secret.

Il rédige nos pêchers d’une encre ineffaçable, sur une page indétachable,
Une page que l’on ne  pourra, ni tournée, ni déchirée
C’est une page qui enveloppe la mémoire,
Une page qui sera lisible et visible, même dans le noir.

Il rappelle, que le passé est mort …
Que l’avenir dort encore,
Il est causé par le destin, il fait un festin quand il en test un,
Il est dur, solide, robuste, et  juste,
Et c’est pourquoi il est auguste.

Aucune issue, car il est là à notre insu,
Au grand dam de ses victimes, qu’ils abîment,
Et fait plonger dans les profonds abîmes de la pensée …
Dans les abysses et les précipices distancés

Derrière un sourire, qui paraît profondément normal.
Il cache un effondrement moral
Il utilise la mémoire comme disquette,
Il est une maladie discrète, qui ne se guérit pas, mais qui s’traite.
Son traitement s’appelle « patience » ,

Sa victime s’appelle «pas d’chance »
Espérant trouver apaisement,
Elle trouvera consolation dans l’isolation.

À cause de lui,
même en temps de soleil, on voit la pluie
À cause de lui,
De douloureux souvenirs sont réveillés,
Difficiles à révéler,
Et mauvais à garder pour soi,
Il consume le cœur comme le feu consume le bois

Il est une blessure mémorielle,
Un traumatisme qui ne cicatrise jamais
Ne suffiront pas des années, pour le désarmé.
Pourtant, le temps répare,
Le temps sépare.
Mais sans faire part de ce qu’il prépare.
Et chaque jour qui passe, c’est une part de la vie qui part.

Continuer la lecture de Le regret

Le cheval, ça ne se mange pas !

On dit du cheval qu’il est la plus noble conquête de l’homme. Pour autant doit-on tout lui infliger ?

Aujourd’hui encore, notre ami et partenaire de cœur, le cheval, continue à être menacé par l’appétit de quelques milliers d’amoureux de la viande de cheval. En France, 20 000 chevaux sont tués et vendus chaque année.

Les chevaux concernés par cette « torture » dites « hippophagie » sont principalement des races de trait dont les poulains sont abattus avant l’âge de dix-huit mois, des chevaux de course qui échouent aux tests de sélection des hippodromes, ou encore des animaux réformés en raison de la vieillesse ou d’une blessure qui les rend inexploitables dans le domaine de l’équitation.

Continuer la lecture de Le cheval, ça ne se mange pas !

« Pourquoi bois-tu !? »

La consommation d’alcool est très répandue chez les jeunes. Et les élèves de notre lycée n’échappe pas à la règle. Chez certains, c’est même devenue une habitude, une maladie. Nous sommes allés à la rencontre de l’un de ces jeunes alcooliques.

A quel âge as-tu commencé à boire ?

J’ai commencé très jeune, à l’âge de 14 ans.

Pourquoi as-tu commencé à boire ?

Au début, ce n’était que des petites cuites et ensuite, c’est devenu une habitude. Je ne pouvais plus m’en passer.

Continuer la lecture de « Pourquoi bois-tu !? »

Des cours de récrés françaises au Bronx, petite histoire du double dutch

Le double dutch a été créé il y a plus 300 ans par des pionniers hollandais en Amérique. Selon le site de la fédération il semblerait que cette pratique ait fait une brève apparition dans les année 50 dans les cours de récréation française. C’est dans les années 80 que cette discipline est apparue en France par des doubles dutcheuses du Bronx faisant une démonstration de la discipline. Suite à cette démonstration, un jeune groupe de filles a décidé à leur tour de pratiquer ce sport. Elles créent alors la première équipe de double dutch en France et c’est bien après que plusieurs associations se sont formées en Île-de-France, principalement dans le Val de Marne. Dans les années 90, que la fédération française de double dutch voit le jour, afin de coordonner ces associations et de promouvoir le double dutch en France.

Frédéric Longchamps

Article paru dans Bal’actu numéro 1, décembre 2010

Photo : Flickr. Vancouver, 2012.

Le double dutch, ça bouge grave !

Entretien avec Frédéric de l’équipe SFK

Bal’actu : Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Frédéric, j’ai 18 ans, je pratique le double dutch depuis 5 ans et je suis dans l’équipe des SFK. SFK veut dire Stevens, Frédéric et Kévin.
Bal’actu : Comment as-tu découvert le double dutch ?
A la base, j’ai connu ce sport en primaire, mais c’est à partir de 2006 que j’ai vraiment découvert ce sport lors de la compétition nationale de double dutch.
Bal’actu : Explique-nous tes premières impressions sur ce sport ?
Ma première impression était que c’est un sport de filles ! Je n’arrivais pas à m’imaginer en train de sauter à la corde comme une fille. Pour moi ce n’était qu’une perte de temps ! Mais le destin a décidé autrement !

Continuer la lecture de Le double dutch, ça bouge grave !

Révolution dans le hip hop

Depuis 2008, une nouvelle génération de rappeurs apparaît. Cette génération révolutionne actuellement la musique Hip-Hop en mélangeant plusieurs styles complètement différents, comme l’electro’, la pop, le rock, etc.
L’un des parfaits exemples de cette nouvelle vague est Kid Cudi. A seulement 25 ans, le rappeur produit par Kanye West, révolutionne déjà le monde du Hip-Hop. En effet, après des débuts 100 % Rap old school, son style s’est énormément diversifié notamment à travers les influences du groupe Pink Floyd (rock psychédélique) et d’autres groupes comme MGMT (Electro-Pop). Il est désormais capable de rapper sur des instrumentaux Rock, Pop et Electro, avec une aisance impressionnante comme sur son titre « Pursuit of hapiness » ou sur « Erase me ».

Continuer la lecture de Révolution dans le hip hop

« Les jeux de guerre en ligne n’ont rien à voir avec la réalité »

Nous avons avons rencontré Yohan sur la plateforme de jeux de guerre « BattleField Bad Company 2 », il y a un peu plus de 8 mois. il a 23 ans. Il est militaire dans l’armée française et vient juste de revenir d’Afghanistan. Il a accepté de nous donner son avis sur la guerre virtuelle et sur ce qui se passe réellement sur le terrain. Interview.

Continuer la lecture de « Les jeux de guerre en ligne n’ont rien à voir avec la réalité »

Violences des hooligans : sans ultras, l’ambiance n’est plus là !

Contrairement a ce que l’on peut voir, les fois où je suis allé au Parc des Princes, l’ambiance et les hooligans étaient au rendez-vous. Je me souviens plus particulièrement de cette finale de coupe de France entre le PSG et Monaco. Je n’avais jamais ressenti ça : cette ferveur et cette passions partagées par 60000 supporters chantant et supportant l’équipe qui nous fait vibrer. Menés par les hooligans les chants scandés raisonnaient dans tous le stade.

Continuer la lecture de Violences des hooligans : sans ultras, l’ambiance n’est plus là !

Blocus de Balavoine, c’était chaud !

La semaine précédant les congés de la Toussaint a été plutôt agitée. Blocage du lycée par certains de nos camarades pendant plusieurs jours, un prof’ blessé par un jet de pierre, des actes de vandalisme sur des véhicules du voisinages… C’était chaud. Tout cela pourquoi ? Pour protester contre la réforme des retraites ? Ou seulement pour sécher les cours ? Les réponses divergent (voir ici et ici.

Continuer la lecture de Blocus de Balavoine, c’était chaud !

« Mon mari me bat car il me voit comme un objet »

Pourquoi les hommes se permettent de lever la main sur leur femmes ? Nous avons constater qu’au moins 2.000.000 de femmes sont victimes de violences conjugales en France. 400 meurent sous les coups de leur conjoint chaque année, soit plus d’une femme par jour… Nous avons décidé d’enquêter davantage sur cette violence. Nous avons donc rencontré une femme qui souffre de cette situation et qui a accepté de témoigner sur ce sujet. Interview.

Bal’actu : Pourquoi pensez-vous que votre mari vous bat ?
Pour la simple raison qu’il me voit comme un objet qui doit lui obéir au doigt et à l’œil.

Continuer la lecture de « Mon mari me bat car il me voit comme un objet »

La violence à la cité

Les jeunes des cités sont souvent montrés du doigt à cause de leur comportement et de leur façon de parler. Néanmoins les événements les plus graves sont les violences entre ces mêmes jeunes. Ces violences sont parfois dues à un regard déplacé ou à cause des filles. Mais les tension entre les cités existent depuis très longtemps. Elles semblent perdurer car elles touchent toutes les générations. Les jeunes peuvent faire preuve d’une violence insoutenable et incompréhensible bien que les cités soient parfois côte à côte et qu’ils se voient souvent dans les rues de la ville. Ils s’affrontent souvent « pour défendre leur territoire ». ils se retrouvent alors pour participer à des bagarres générales. Il n’y pas vraiment de règles dans ces affrontements, ni de meneurs : chacun est responsable de ses actes même si tous se battent pour l’honneur de leur cité et pour défendre chaque camarade présent dans la baston. On peut alors parler de fraternité entre ces jeunes. sauf quand ces jeunes attaquent à plusieurs, un de leurs ennemi isolé : là, c’est de la lâcheté a l’état pur !

Continuer la lecture de La violence à la cité

Une réforme des retraites injustes

Certaines gens disent que les jeunes ont fait blocus (bloquer leur lycée) juste pour ne pas aller en cours. Que les jeunes se fichaient complètement de la réforme qui ne les regardaient pas (voir l’article « Une jeunesse apolitique« ).
Moi, j ai envie de leur dire que cette reforme nous considère tout autant et plus particulièrement nous, les jeunes, car ce sont nous les futurs travailleurs de demain. C’est vrai que certain ont essayé de détourner le mouvement en faits divers. Les médias ont préféré montrer les photos et les vidéos des casseurs au lieu des vrais manifestants qui se battaient contre une reforme injuste qui veut nous faire travailler jusqu’à a 62 ans … pour les plus chanceux. En effet, pour la plupart, le départ à la retraite sera vers les 65 ans ou 67 ans, voire 70 ans.

Continuer la lecture de Une réforme des retraites injustes

Une jeunesse apolitique ?

Réforme des retraites : dans les lycées, la majorité des élèves bloquait seulement pour s’amuser

Suite à la réforme des retraites, les syndicats ont invité la jeunesse française à se mobiliser pour cette réforme et exprimer leur mécontentement. Mais l’appel à la mobilisation de la jeunesse française est souvent mal compris par ces jeunes lycéens et étudiants. Dans la très grande majorité des cas, ils ne savent pas pourquoi ils se mobilisent, ni pourquoi cette réforme les concernent. Mais ils se mobilisent pour ne pas aller en cours et avoir leurs vacances plus tôt que prévu. Ainsi dans mon lycée Daniel Balavoine, la majorité des élèves n’a pas pris conscience des réformes et bloquait le lycée pour s’amuser (pour un avis divergent, voir ici).

Continuer la lecture de Une jeunesse apolitique ?

Maman, j’ai raté l’école !

L’absentéisme est un réel problème en lycée professionnel. Un élève se confie.

Le lycée Daniel Balavoine est touché par l’absentéisme, ceci est devenu un réel problème, ce qui perturbe le programme scolaire des élèves !!! Certes, les problèmes d’absentéisme touchent de nombreux lycées de France, en particulier les lycées professionnels.
Quelles sont les raisons de cet absentéisme ? Pour certains, cela est un manque réel de motivation. Pour d’autres, cela vient de causes médicales mais ceci n’explique pas tout. Un élève est venu se confier et nous a expliqué ce qu’il a vécu. Il a été exclu de son établissement pour cause d’absentéisme.

Continuer la lecture de Maman, j’ai raté l’école !

Interdit à Balavoine, permis ailleurs

Port du jogging, entrée avec le carnet, autorisation de sortie : Pourquoi notre lycée est différent des autres ? Enquête.

A Daniel Balavoine, les obligations et les interdits sont bien différents des autres lycée d’Île de France. Impossible de rentrer dans le lycée sans son carnet. Pourtant dans les autres lycées, les élèves rentrent comme ils veulent. Pour en savoir plus sur toutes ces différences, nous nous sommes rendus dans le bureau de notre proviseure, madame Bourdier. Voici pour le journal ses réponses.
Sur l’entrée avec le carnet, elle nous à répondu que c’est pour éviter les intrusions de personnes extérieures au lycée et pour que les élèves aient une identité.
De même rentrer en tenues de sport reste impossible à Balavoine. Mais sachez que ce sont les profs de sport qui ont pris cette décision. Et comme nous sommes dans un lycée professionnel, le jogging est une tenue appropriée pour le week-end.

Continuer la lecture de Interdit à Balavoine, permis ailleurs

Tempête climatique sur la west Africa !!!

De la neige au Mali, des températures de four en Mauritanie… Les météorologues s’arrachent les cheveux. Heureusement, les spécialistes en climatologie de Balavoine prodiguent leurs bons conseils à leurs frères africains

MAURITANIE : 102°. Une violente tempête est prévue. Enterrez-vous, c’est mieux pour vous hein si tu voulez pas kannei. Je vous conseille de sortir tout nu et de vous raser tout vos poils de culs, Lol.

Continuer la lecture de Tempête climatique sur la west Africa !!!

La casquette, c’est notre identité

Dans la plupart des lycées, la casquette est interdite. Je ne suis pas d’accord avec ça parce que pour moi, son port ne devrait être interdit qu’en classe et autorisé dans le reste du lycée. La casquette représente un symbole dans notre vie. Nous la portons au quotidien. C’est un style de vie. Nous en avons besoin presque tous les jours. Nous voulons simplement exprimer notre style au lycée. C’est pour cela que je ne comprends pas pourquoi elle est interdite à l’intérieur de tout l’établissement.

La confisquer, c’est nous offenser

Je la porte parce que c’est un signe d’appartenance à un groupe des jeunes. Tous les jeunes en portent. Personnellement je n’ai jamais vu un endroit où les jeunes ne portent pas de casquette. Elle est présente partout, donc je voudrais que les proviseurs des lycées se rendent compte combien elle est importantes pour nous. Le fait qu’on nous la confisque nous révolte, nous procure des sensations de haine. Nous nous sentons en quelque sorte offensés.


Mais respect des professeurs en cours


Du point de vue des adultes, je peux comprendre que par respect des professeurs on l’enlève en cours. Parce qu’ils ont besoin aussi de voir nos visages à l’extérieur de la salle de classe ? Je ne vois pas pourquoi cela dérange les adultes. Je comprends que cela les dérange, car nous n’agressons personne. Dans tous les cas, nous l’enlèverons par nous même. Donc autant nous laisser tranquille avec !
Pour finir, mon souhait serait d’autoriser la casquette au lycée sauf dans les salles de classe.

Casquette man

Article paru dans Bal’actu numéro 1, décembre 2010.

Photo Olivier Menouna : trois élèves du LP Daniel Balavoine de Bois-Colombes (92).